Les 30 septembre et 1er octobre prochains se déroulera la 8ème Edition CHAM (Convention on Health Analysis and Management).

Créée par Guy Vallancien, cette convention annuelle réunit 500 experts scientifiques, médicaux, administratifs, économiques et industriels de la santé pour réfléchir et débattre sur les enjeux de notre système de santé.

L’ARGENT DE LA SANTÉ AU-DELÀ DU DÉBAT IDÉOLOGIQUE
Guy Vallancien
La santé n’a pas de prix mais elle a un coût. Sur cette affirmation le consensus est total.
La discussion commence à la ligne suivante qui pose en fait des questions majeures : qui paye quoi ? qui régule quoi ? qui bénéficie de quoi ? ...
Commentaires associés :
Lire la suite...
CRISE DE LA DÉMOGRAPHIE MÉDICALE : UNE AUTRE OPPORTUNITÉ POUR REPENSER L’ORGANISATION DE L’APPAREIL SANITAIRE ET OPTIMISER LES RESSOURCES
La France est un vieux pays et chaque fois que l’on tente de faire évoluer une profession elle devient un emblème et déchaine tous les corporatismes. La profession de médecins n’échappe pas à ce mécanisme...
Commentaires associés :
Lire la suite...
LA DÉCENTRALISATION DE LA RÉGION AU TERRITOIRE
Le principe qui a présidé à la création progressive des ARS était « Penser global et agir local »...
Commentaires associés :
Lire la suite...
LES CONFLITS D'INTÉRÊT : DE LA POSTURE À L'INTÉRÊT GÉNÉRAL
Dans les relations entre l’industrie pharmaceutique et les autres acteurs de la santé en France – des politiques aux patients – il y a un avant et un après l’affaire Médiator ...
Commentaires associés :
Lire la suite...
L’HÔPITAL DE DEMAIN : LE BON SENS… MAIS PAS FORCÉMENT PRÈS DE CHEZ SOI
L’hospitalocentrisme est une maladie très française. Avec 39% des dépenses annuelles de santé qui lui sont consacrées (70 milliards d’euros) ...
Commentaires associés :
Lire la suite...
OPTIMISER L’UTILISATION DE L’ARGENT DE SANTÉ : ET SI LA PRÉVENTION DEVENAIT UNE GRANDE CAUSE NATIONALE ?
Le système de santé français est l’un des plus chers au monde : 11 % de notre PIB soit 247,7milliards d’euros y ont été consacrés en 2015 dont 50% pour les séjours en milieu hospitalier, ...
Commentaires associés :
Lire la suite...